Qu’est-ce que le kilomètrage annuel en LLD ?

Dans une offre de leasing proposée sous forme de location longue durée, le client doit définir, le jour de la signature du contrat, un kilométrage annuel qu’il s’engage à respecter. Il va donc souscrire un contrat pour un véhicule neuf sur plusieurs années, en moyenne pour 36 mois, et va s’engager durant cette durée à ne pas dépasser le seuil du kilométrage fixé.

En général, les offres de leasing sont proposées sur 36 mois avec un kilométrage annuel de 10 000 kilomètres. Autrement dit, l’automobiliste doit restituer le véhicule au terme du leasing avec tout au plus 30 000 kilomètres. Toutefois, chez Fast Lease, chaque client dispose d’un contrat personnalisé avec le kilométrage souhaité en fonction de ses besoins.

Le kilométrage joue un rôle prépondérant dans le coût du leasing. En effet, plus le véhicule aura de kilomètres au compteur, plus sa côte sera faible, entraînant une perte de sa valeur vénale. De plus, un nombre plus important de kilomètres implique des entretiens supplémentaires, et en conséquence un coût additionnel. Voilà pourquoi chez Fast Lease, nos clients particuliers comme professionnels sont invités à correctement chiffrer les kilomètres inscrits sur le contrat de leasing.

Comment choisir son kilométrage ?

Comme indiqué précédemment, le kilométrage peut être ajusté en fonction de ses besoins mais aussi de ses habitudes de déplacement, que ce soit dans un cadre privé ou dans un cadre professionnel. Pour vos véhicules d’entreprise, nous vous recommandons d’opter pour un kilométrage élevé sur votre contrat de leasing, vous permettant d’assurer les déplacements chez vos clients pendant plusieurs années.

Comment éviter les surprises lors de la restitution ?

Il est vrai que certains loueurs offrent des prix attractifs, toutefois ces prix cachent souvent des frais additionnels importants au moment de la restitution du véhicule. L’exemple le plus marquant est celui des frais additionnels liés au dépassement du seuil du kilométrage fixé en début de contrat.

Pour éviter ce type de surprise, Fast Lease propose une restitution en deux temps. Trois mois avant le terme d’un contrat, le client est convié pour montrer son véhicule. Les experts Fast Lease peuvent ainsi examiner le véhicule et en observer le kilométrage et l’état général. Le client bénéficie d’une visibilité sur les susceptibles facturations supplémentaires si le véhicule est en l’état, et peut ainsi limiter l’utilisation de son véhicule durant les derniers mois. Aussi, il peut réaliser lui-même les éventuelles réparations ou renouveler son offre en connaissance de ce qui sera facturé en fin de contrat chez Fast Lease.

En choisissant Fast Lease, vous optez pour un loueur transparent qui vous garantit un contrat clair et sans mauvaise surprise.

Start typing and press Enter to search