Pourquoi opter pour des véhicules diesel en 2019

En France, et plus généralement, partout, dans le monde, le diesel est le carburant qui a mauvaise presse. Depuis le scandale du dieselgate en 2015, la descente aux enfers d’une technologie hier adulée ne cesse de s’accentuer. Les moteurs carburants au gazole ne cessent de perdre du terrain. S’ils ont représenté jusqu’à 55% des immatriculations de voitures neuves en 2012, au premier semestre 2019, ils ne représentent que 34,26%. Toutefois, malgré ces évidences, le diesel n’est pas mort, nous allons découvrir pourquoi.

 

Les constructeurs offrent toujours des véhicules diesel

 

Il est vrai que tous les constructeurs communiquent actuellement sur leurs motorisations électriques et hybrides rechargeables. Toutefois, ils continuent de développer le diesel. Il y a une raison simple à cela, les véhicules à motorisation diesel se vendent encore ! En effet, elles ont représenté près de 63% des immatriculations chez BMW en 2018.  De plus, Renault a lancé ressemant une nouvelle gamme de moteurs Blue dci. Les constructeurs ont en effet beaucoup travaillé pour réduire considérablement les émissions d’oxydes d’azote, de CO2 et de polluants.

 

Un Gazole de Synthèse

 

Après le moteur, l’autre axe d’amélioration concerne le carburant. Aujourd’hui Bosh est en pleine expérimentation d’un gazole de synthèse totalement renouvelable. Ce dernier est composé de matières résiduelles, de déchets et d’huiles alimentaires usagées. Selon l’entreprise allemande ce carburant réduit les émissions de CO2 d’environ 65%. Certes, cette innovation n’est pas encore disponible pour le grand public, mais cela prouve qu’il a un rôle à jouer dans la dépollution.

 

Le paradoxe de la motorisation

 

La dé-diésélisation du parc automobile au profit des moteurs essence a fait augmenter les émissions de CO2. En effet les véhicules essence sont plus gourmands que les diesels, avec la même quantité de carburant, le diesel va plus loin en termes de kilomètres. Cette tendance s’accentue avec la mode des SUV. Ces véhicules par nature plus gloutons en carburant pour des raisons de poids et d’aérodynamisme. Si l’on compare des segments essence et diesel similaires, les nouvelles voitures à essence émettent 10 à 40% de CO2 en plus que les nouvelles voitures diesel. C’est pour cette raison que les constructeurs automobiles ont intérêt à soutenir les ventes de diesel, parallèlement à l’émergence des électriques et hybrides.

 

Pour les PME et PMI, pourquoi faut-il opter pour des véhicules diesel en LLD ?

 

La première raison est très simple, un véhicule roulant au diesel représente minimum 20% de consommation en moins qu’une auto essence. Même avec des prix au litre similaires, cela reste intéressant pour les gros rouleurs (20 000 km ou plus par an). Par exemple, nous recommandons pour les commerciaux qui sont susceptibles de beaucoup rouler le Peugeot 3008 en LLD chez Fast Lease. Il est équipé d’un moteur diesel dernière génération qui est aux normes environnementales qui s’appliqueront en 2020. Cela vous permet d’être sûr de pouvoir circuler dans les villes pour les années à venir. De plus, la LLD vous permet de changer de véhicule à la fin de votre contrat, ce qui est un réel avantage si les prix des carburants évoluent ou si les réglementations changent.

 

En conclusion

 

Le diesel est malmené sur le marché du neuf et il fera l’objet de restrictions croissantes en grandes métropoles. Toutefois, cette technologie dispose de nombreux atouts tels que l’agrément de conduite, le coût d’usage ou la consommation. Aussi, son potentiel de dépollution demeure important. Concernant les véhicules professionnels, le diesel à encore sa carte à jouer. Toutefois, en fonction des usages, la motorisation diesel n’est pas toujours la plus adaptée. Les conseillés Fast lease sont à votre écoute si vous souhaitez estimer vos frais et ou économies en fonction du choix de la motorisation de votre véhicule. Retrouvez toutes les offres de location longue durée sur www.fastlease.fr.

Start typing and press Enter to search